Bienvenue sur Généalogie et Histoire Locale!

Aides et Outils, l'Histoire locale des villages rencontrés dans ma généalogie.
Ils sont principalement situés en Picardie, dans la Somme, notamment les communes de Corbie, Franvillers, Moreuil. Mais aussi en Bretagne, dans le Limousin ainsi qu'en Espagne
Actu généalogiques, bouts de notre histoire, méthodes de recherches généalogiques, bases de données....
Il y a actuellement 2887 ancêtres retrouvés dans ma généalogie.

Photo généalogiste Gauthier JUMEL
  • Articles récents

  • Pages

  • Voir/Cacher NAVIGATION


    déc
    19

    CREPIN Laurent
    Matricule : 1809
    Fils de Laurent Nicolas CREPIN tailleur de pierre et de Marie Magdeleine Antoinette NEVEU
    Né le 3 mars 1794 à Corbie
    Cote / Source : SHD/GR 21 YC 141
    Fusiller au 15e régiment d’infanterie de ligne
    arrivé au corps le 4 juin 1815 venant du 8° régiment de ligne

    Lire la suite...
    déc
    19

    De 1789 à 1815, le système de conscription sous le Premier Empire appellera sous l’Empire environ 2 200 000 hommes. Relativement bien acceptée dans les premiers temps, elle deviendra de plus en plus pesante et de moins en moins bien ressentie. À la veille de la Révolution Française les armées royales sont recrutées par quatre [...]

    Lire la suite...
    déc
    4

    Rue de la Harengerie à Corbie Il s’agit d’une rue de CORBIE dont le nom a changé au fil du temps et que l’on ne trouve plus ainsi nommée de nos jours. Elle était située à la place de la rue Jean et Marcelin Truquin. Son nom est mentionné dès 1399 sur un document. Elle [...]

    Lire la suite...
    Comments Comments Off
    déc
    3

    De 1789 à 1815, le système de conscription sous le Premier Empire appellera sous l’Empire environ 2 200 000 hommes. Relativement bien acceptée dans les premiers temps, elle deviendra de plus en plus pesante et de moins en moins bien ressentie. À la veille de la Révolution Française les armées royales sont recrutées par quatre [...]

    Lire la suite...
    Comments Comments Off
    nov
    20

    De 1789 à 1815, le système de conscription sous le Premier Empire appellera sous l’Empire environ 2 200 000 hommes. Relativement bien acceptée dans les premiers temps, elle deviendra de plus en plus pesante et de moins en moins bien ressentie. À la veille de la Révolution Française les armées royales sont recrutées par quatre [...]

    Lire la suite...
    nov
    16

    De 1789 à 1815, le système de conscription sous le Premier Empire appellera sous l’Empire environ 2 200 000 hommes. Relativement bien acceptée dans les premiers temps, elle deviendra de plus en plus pesante et de moins en moins bien ressentie. À la veille de la Révolution Française les armées royales sont recrutées par quatre [...]

    Lire la suite...
    nov
    8

    Dans tout le moyen âge, l’art de la serrurerie paraît avoir été très prospère en Picardie. Le plus ancien monument qui en subsiste est la belle grille du XIIIe ou du XIV° siècle qui ferme le chœur de la basilique de Saint-Quentin. Jean-Baptiste VEYREN ou VEYRENC, surnommé Vivarais, était un serrurier et un ferronnier d’art [...]

    Lire la suite...
    nov
    6

    De 1789 à 1815, le système de conscription sous le Premier Empire appellera sous l’Empire environ 2 200 000 hommes. Relativement bien acceptée dans les premiers temps, elle deviendra de plus en plus pesante et de moins en moins bien ressentie. À la veille de la Révolution Française les armées royales sont recrutées par quatre [...]

    Lire la suite...
    oct
    30

    La Maison de Montdidier fut une famille noble du Moyen Âge qui régna sur les comtés de Montdidier, de Dammartin et de Roucy. Elle est connue à partir du Xe siècle et se prolongea par les branches de Roucy (une des sept pairies du duché de Champagne, il en formait la limite nord-ouest. Le comte [...]

    Lire la suite...
    oct
    19

    De 1789 à 1815, le système de conscription sous le Premier Empire appellera sous l’Empire environ 2 200 000 hommes. Relativement bien acceptée dans les premiers temps, elle deviendra de plus en plus pesante et de moins en moins bien ressentie. À la veille de la Révolution Française les armées royales sont recrutées par quatre [...]

    Lire la suite...







    « Articles précédents
    Articles suivants »
    Paperblog