La médaille de Sainte-Hélène est considérée comme la première « médaille commémorative » française.

Elle, récompense les 405000 soldats encore vivants en 1857, qui ont combattu aux côtés de Napoléon 1er pendant les guerres de 1792-1815.

Voici une partie des médaillés de Saint-Hélène de Montdidier dans la Somme, une partie car les bases de données ne sont par forcement complètes.

Medaille_sainte_helene

_________________________________________________________

 



ASSELIN Louis François
année de naissance: 10/11/1792 à Montdidier
commune de résidence: Compiègne, Oise
profession: Chapelier
grade: sergent
régiment: Entré le 21 avril 1812 au 155° de Ligne
période: 1812 à 1814
divers: Sorti le 20 juillet 1814.

_________________________________________________________

BEAUVOIS Charles
lieu de naissance: Montdidier
commune de résidence: Versailles, Yvelines
grade: Fourrier 1812/Sergent 1813
régiment: 149° de ligne
période: du 20/05/1812 au 2/12/1813
campagnes: Campagne de Prusse 1813
divers: blessé par un coup de feu dans le bas ventre le 18/08/1813 à Wissemberg – pièce établie à Phalsbourg- au dépôt général des blessé

_________________________________________________________

CARON Antoine Augustin
Date de naissance: 26/10/1791
commune de_ résidence: Montdidier
grade: ouvrier artilleur
régiment: 11° cie d’artilleur
période: 17/12/1813- 1814
campagnes: France

Vie privée :

Fils de Nicolas, Antoine CARON, Maître Menuisier et Marguerite, Adelaïde BRAINNE

Marié avec Marie, Suzanne DUVILLE, (1785,1860) enfant issu du mariage : Marie Louise “Mathilde” CARON 1828-1911

_________________________________________________________

COFFIN Alexandre François
commune de résidence: Montdidier
grade: sous-lieutenant
régiment: garde nationale
période: 24/06/1813-??

_________________________________________________________

FOLLET Auguste
Date de naissance: 5 frimaire an V (25/11/1796)
commune de résidence: Montdidier
grade:
garde
régiment:
garde nationale
période:
01/09/1813-1814
campagnes: France

_________________________________________________________

GILLES Antoine Denis
Date de naissance: 17/05/1793
commune de résidence: Montdidier
grade: caporal
régiment: 46° de ligne
période: 1812-1815
campagnes: France

_________________________________________________________

GOBIN Antoine
Date de naissance: 16/01/1794 à Montdidier
commune de résidence: Montdidier
grade: Voltigeur
régiment: 48° de ligne
période: 15/04/1813-1820
campagnes: Prusse

Vie Privée :

Fils de Jean GOBIN, (1754-1835), manouvrier et Cécile REMY (1767-1849)

Métier : Manouvrier, couvreur en chaume

Marié le 16 avril 1822, Montdidier avec Victoire Julie BONNAY (1791-1851) enfants issus de ce mariage :

_________________________________________________________

PASQUET DE SALAIGNAC Achille Melchior

Date de naissance: 20/10/1795 à Autouillet,dans les Yvelines

Décédé le 17 octobre 1870 à Montdidier à l’âge de 74 ans

commune de résidence: Montdidier
grade:
Sous-lieutenant
régiment:
121° de ligne
période:
29/08/1812-01/10/1814
divers:
sorti de l’école militaire de St Cyr. Prisonnier le 23/10/1813 en saxe, a parcouru le Prusse et la Russie comme prisonnier

Vie privée :

Fils de Barthélémi- François PASQUET de SALAIGNAC ( 1748-1824), Chevalier, Sgr de Salaignac, Ecuyer du Roi Louis XVIII, Capitaine de Dragons au régiment de Noailles en 1780, garde du corps puis écuyer du Roi- chevalier de St Louis et lieutenant colonel de cavalerie) et de Camille Adélaïde BLANCHET de BEAUCHERE(1763-1799)

Marié le 9 novembre 1818 à Montdidier avec Françoise Pauline CAUVEL de CAROUGE 1799-1889 enfants issus de ce mariage :

  • Louis Charles PASQUET de SALAIGNAC 1819-1861
  • Léonie Marie Joséphine PASQUET de SALAIGNAC 1824-1896
  • Cécile Albertine Antoinette PASQUET de SALAIGNAC 1826-1913
  • Melchior Charles Adrien PASQUET de SALAIGNAC 1827-

Élève de l’école militaire de Saint-Cyr en 1812

A fait ses preuves de noblesse par-devant M. d’Hozier pour l’entrée aux pages de la Reine en 1765

Décès: Lettre issue d’un document familial transmis par Michèle Bernault

Montdidier 18 octobre 1870,

Monsieur, Notre ville a été frappée hier par une terrible catastrophe dont Monsieur de Salaignac a été l’une des premières victimes.

Vers midi et demi un corps prussien parti de Clermont est arrivé avec des canons. Rien n’était prévu pour notre défense impossible. Mr de Salaignac était sorti quelques instants après son déjeuner pour savoir ce qui se passait.

Le canon a commencé à couvrir la ville d’obus et de mitraille au moment où il rentrait par la rue principale. Il a été atteint par un obus qui a éclaté à ses pieds et il a été pour ainsi dire mis en pièces ; de telle sorte qu’il a fallu le rapporter chez lui dans un drap.

Vous pourrez juger du désespoir de Madame de Salaignac et de sa fille. Il venait de la quitter plein de santé et de vie; quelques minutes avaient suffi pour consommer ce malheur immense.

Au même moment une bombe pénétrait dans le grenier de sa maison et éclatait dans l’atelier où il avait coutume de travailler.

La mort l’avait pour ainsi dire marqué à l’avance.

Les dames sont admirables de courage et de résignation ; elles ont besoin de se sentir entourée de la respectueuse affection de tous leurs amis, et elle ne leur faire par défaut. Dieu seul peut leur donner la force nécessaire pour soutenir cette épreuve la triste circonstance dans lesquelles nous sommes ne permettent pas de rester calme.

Toute la population assistera demain aux funérailles des trois victimes de la journée d’hier. Il y avait des blessés dont l’état inspire des inquiétudes G de Tugry? Je n’ai pas le courage d’ajouter à cette lettre priez pour nous\ L. de Salaignac

 

_________________________________________________________

POINTIN Augustin Stanislas
Date de naissance: 27/07/1791
commune de résidence: Montdidier
grade: Canonnier
régiment: 6° artillerie à cheval
période: 1813-1815