arbre genealogiqueComme beaucoup de monde vous voulez retrouver vos ancêtres ayant vécus sous Louis IV  ou encore François 1er. Vous voulez en savoir d’avantage sur votre histoire familiale, savoir où ont vécus vos ancêtres, quels métiers ils faisaient, connaitre si vous êtes issus de la  noblesse ou encore si vos ancêtres ont participé à la révolution française.

En commençant votre généalogie vous allez répondre à une grande partie de ces question, mais peut être pas à toutes.

Vous allez devenir un véritable enquêteur et historien, mais attention pour réussir votre quête il faudra beaucoup de temps, de patience, de minutie, et surtout d’éviter les erreurs et les différents piège.

Jusqu’où pouvez-vous espérer remonter ?

Généralement, on peut remonter jusqu’au XVIIème siècle, mais la réponse dépend des cas, et les lieux car l’ancienneté des archives varie en effet d’une commune à une autre, la réponse dépends également de ce que vous trouverez dans votre généalogie, quand on tombe sur né de père inconnu cela devient difficile une branche risque de se terminer. De même pour des ancêtres étrangers, selon les pays cela se complique énormément.

En général les premières années trouvées dans les différentes généalogies amateurs sont entre 1600 ( régne de Henri IV) et 1650 (règne de Louis XIII)

Qu’allez vous trouvez sur eux ?

Cela va dépendre des détails inscrits dans vos découvertes, vous aurez leurs dates de naissance, mariage décès,  vous trouverez pour beaucoup leur métier (beaucoup de ces métiers ont disparus à vous des trouver ce que c’était), leur parcours militaire pour les hommes, les objets possédés à leurs décès….

Dans la plupart des cas vos ancêtres seront des paysans, bien souvent laboureurs ou journalier vivant dans les campagnes, c’était à l’époque la classe moyenne.

Oui mais, comment débuter ?

C’est parti!!! vous vous lancez

La première étape consiste à collecter tous  les documents et toutes les informations que vous pouvez grâce :

  • aux actes de l’état civil
  • aux papiers de famille, glaner ici et là dans votre famille.

Commencer par le vous, le Sosa 1, demander vos actes complets de naissances, de mariages, rendez vous à la mairie oû à eu lieu l’acte en question ou encore faites une demande sur internet c’est ici : https://mdel.mon.service-public.fr/acte-etat-civil.html

Puis continuer avec les infos que vous avez obtenues, avec ces premiers éléments, vous demandez ensuite aux services de l’état civil les actes concernant vos parents (Sosa 2 et 3 ). En effet, sur votre acte de naissance figure la date et le lieu de naissance de vos parents. Vous trouverez sur leur acte de naissance, en mention marginale, leur date et lieu de mariage…

Commencez déjà à vous organiser car les nombres de documents en votre possession va vite croitre.

Trouvez également un logiciel de généalogie afin de construire votre arbre petit à petit.

Pour revenir aux recherches voici une liste d’informations intéressante pour commencer :

  • Les livret de famille apparent dans les années 1870
  • Carte d’identité, passeports
  • Livrets militaires
  • Actes notariés comme les contrats de mariage
  • Les correspondances, faire-part (très précieux)
  • Les photographies

D’un coté pratique afin de se faire la main et s’habituer aux différentes techniques, choisissez parmi les familles dont vous descendez du coté paternel ou maternelle, une lignée ne présentant pas de difficulté majeure ou qui vous mettrait en situation particulière. Par exemple ne partez pas tout de suite vers une lignée étrangère genre Russe ! Essayer de rester dans une lignée qui se situe dans une région géographique proche de la votre.

A éviter dés le début :

  • les ancêtres étrangers (aucun pays n’a un système d’archive comme la France)
  • les enfants naturels
  • les enfants trouvés et adoptés
  • les Parisiens (les registres ont brulés !!!!)
  • les ancêtres protestants

Quelques conseils :

La mémoire de nos ancêtres vivants n’est pas toujours fiable : des risque d’erreur dans les souvenirs, des “mensonges” familiaux transmis, des souvenirs déformés.

avant 1900, les noms de famille n’avaient pas vraiment d’orthographe : dans un seul et même acte, une même personne pouvait voir le sien orthographié de deux à trois façons différentes : exemple dans généalogie j’ai pour la mémé famille de WARIN, VUARIN, HUARIN…

Être patient et persévérant, certaines recherchent amènent rapidement une riche moisson d’informations et de nouveaux ancêtres identifiés mais d’autres recherches peuvent être très très longues, gardez espoir!!!!

Avoir de la rigueur, beaucoup de rigueur

Acquérir quelques connaissances de base, surtout sur certains termes : cousin germain, frère utérin, frère consanguin…. Étudiez un peu l’Histoire pour connaitre les pratique de l’époque, et l’histoire locale cela peux aider, et vous verrez on apprend très vite mais sur son village natal

Se méfier d’Internet : je ne parle pas des Archives Départementales, mais des recopies sur différents site, ne faites confiances qu’à se que vous avez trouvé grâce à des documents officiels, car certains généalogistes amateurs ne sont pas toujours minutieux et une petite erreur et vous vous trouvez avec une branche qui n’est pas la votre….

Bonne chasse…..