Il y a fort longtemps, près de Corbie, une belle princesse désirant se marier fit vœu de mariage en jetant quelques pièces de monnaie devant une étendue d’eau.

Plus tard, la jeune femme vit son rêve s’accomplir…

Reconnaissante envers cet étang, elle décida d’y retourner vêtue d’un voile bleu, en compagnie de son époux.

Ils se rendirent vers ce lieu dans un carrosse tiré par 6 magnifiques chevaux, malheureusement les chevaux s’emballèrent

Ce qui fit tomber le carrosse dans l’eau de la source nommée “Abyme”

Ils furent tous entièrement engloutit, ainsi que le carrosse.

La magnifique couleur Bleue des eaux de l’étang viendrait du voile bleu porté par la princesse, le jour où elle périt.

Depuis ce jour un nom fut donné à cet endroit, la “Fontaine bleue”.Légende de la fontaine bleue à Corbie

Les eaux y réfléchiraient éternellement le bleu d’une étoffe princière…

Les habitants des alentours de Corbie perpétuèrent le rituel, après cet incident, en allant jeter des pièces de monnaie à leur tour.

Il y a quelques années, lors d’un curage des étangs,  bon nombre de pièces de monnaie ancienne fut découverte.

Mais la légende ne s’arrête pas à ce magnifique bleu des eaux.

A cet endroit, dans l’eau nous pouvons apercevoir de plusieurs petits tourbillons, selon la légende, ces tourbillons auraient pour origine les roues du carrosse qui seraient indéfiniment en rotation sous l’eau.

Ce lieu se trouve entre Corbie et Vaux sur Somme dans les étangs de la Barette, visible depuis le chemin du halage ou encore du haut des falaises de Corbie.

Les eaux de la “Fontaine bleue” à Corbie : de mystérieux tourbillons  dans un lagon bleu.

Nous retrouvons cette même couleur bleue dans le secteur dans les “puits Tournants” : une eau extrêmement pure et à température quasi-constante, mais qui ne tourbillonne plus depuis 1935 en raison de la baisse du débit des eaux, son étonnante et extraordinaire couleur bleu turquoise, fait pâlir d’envie n’importe quelle mer du sud. La fontaine Bleue étant la plus importante de ces sources son vrai nom est  « l’Abyme », profonde de plus de  5,50 m et d’un diamètre moyen de 6 mètres constituant une réserve d’eau de plus de 160 m 3.